Diplôme d'ingénieur de l'École
spéciale des travaux publics
du bâtiment et de l'industrie
spécialité travaux publics

École spéciale des travaux publics du bâtiment et de l'industrie - campus de Dijon

Caractéristiques

Durée : 3 ans
Niveau terminal d'études : Bac + 5
Nature du diplôme :
  • diplôme conférant le grade de master
  • titre habilité par la Commission des titres d'ingénieurs
Modalités : temps plein
Langues : Allemand, Anglais, Arabe, Chinois, Espagnol, Italien, Japonais, Portugais, Russe
Coût total de la scolarité : 25650 euros en 2022 (8550 euros par an. Formation gratuite et rémunérée en apprentissage)

Enseignements

Admissions

Avec bac + 2 en 1re année du cycle ingénieur
  • concours Centrale-Supélec pour CPGE2 MP, PC, PSI, TSI ou candidats libres
  • banque filière PT pour CPGE2 PT ou équivalent
  • banque d'épreuves DUT - BTS (organisée par l'ENSEA), dossier et oral communs
Avec bac + 3 en 1re année du cycle ingénieur
  • concours ATS (organisé par l'ENSEA), écrit et oral communs, pour CPGE ATS
  • dossier : L3 scientifique (mathématiques, physique mécanique, matériaux, électronique, électrotechnique et automatisme, sciences pour l'ingénieur ou sciences et techniques en rapport avec les spécialités de l'école) ou bachelor manager de la construction (ESTP Cachan)
Avec bac + 4 en 2e année du cycle ingénieur
  • dossier : M1 et M2 scientifiques (mathématiques, physique mécanique, matériaux, électronique, électrotechnique et automatisme, sciences pour l'ingénieur ou sciences et techniques en rapport avec les spécialités de l'école) ou diplôme d'ingénieur de moins de 2 ans

Spécialisations

options en 3e année pour les 4 spécialités :

  • aménagement de la propriété (réservé aux élèves de la spécialité topographie) ;
  • bâtiments et villes durables ;
  • building information modeling (BIM) ;
  • constructibilité et culture du projet ;
  • développement immobilier ;
  • entrepreneuriat ;
  • génie civil nucléaire ;
  • infrastructures et travaux souterrains ;
  • infrastructures routières et aménagement urbain durable ;
  • ingénierie et international ;
  • ingénierie et efficacité énergétique ;
  • structures ;
  • smart city (Dijon) ;
  • construction 4.0 ou smart construction (Troyes)

Débouchés

Principaux secteurs : bâtiment (32 %), travaux publics (22 %), activités immobilières (10 %), sociétés de conseil (7 %), activités financières et d'assurance audit financier (7 %), architecture (6 %)

Élèves embauchés à l’étranger : 19 %

Temps d’accès au 1er emploi : de 0 à 1 mois (54%), de 1 à 2 mois (31%), de 2 à 4 mois (12 %), autres (3 %) 

Salaire annuel brut moyen à l'embauche : 40990 euros en France (primes incluses) en 2021